Pourquoi ce site et ce projet ?

Pourquoi ce site et ce projet de livre?

Message Humaniste

C’est d’abord un message

Je ne suis ni un intellectuel ni un monsieur je sais tout

Je ne cherche ni à convaincre, ni à imposer des certitudes que je n'ai pas car chaque jour apporte son lot d'informations nouvelles lors des échanges, de rencontres, de lectures et des événements.

C'est juste ma vision de la vie, de la place de l'Être Humain sur Terre et dans l'Univers, de son évolution depuis son arrivée, des chemins parcourus, des lignes directrices, des dominations, des excès, du manque de prospective..

J'ai eu la chance d'avoir une vie que je qualifie d'heureuse avec des parents formidables qui m'ont apporté les valeurs nécessaires pour avoir l'esprit  indépendant, le respect de l'autre et l'amour de la nature.

Cette nature qui m'a donné la vie et qui décidera de sa fin, à moins qu'elle ne soit devancée par d'autres causes liées aux risques qui nous entourent.

Une enfance entre la campagne, la ville, la ruralité, l'industrie et le contact avec tous les niveaux sociaux

Des expériences professionnelles liées à des évolutions voulues ou non. Mais qui m'ont fait découvrir différents milieux, des régions diverses, des "mondes" passionnants pour la connaissance de l'autre.

Un rapport avec la nature fusionnel.

Mais aussi l'amour d'un autre Être extraordinaire.

La naissance d'une famille aimante qui s'agrandit au fil du temps.

Tout cela m'a permis d'avoir l'esprit ouvert et critique et de réfléchir et m'interroger à ces questions :

- D'où venons nous?

- Que s'est-il passé avant?

- Pourquoi cette "évolution"?

- Où allons nous ?

Ma volonté, est de présenter ce que je pense comprendre du monde actuel, de transmettre une base de réflexion et d'étude, de réfléchir à ce que devrait être la société de demain, à travers mes connaissances, réflexions , expériences et vécus personnels.

Partir d'un diagnostic, en analysant le passé et le présent, mettant en avant ce qui ne va pas et comment le changer en s'appuyant notamment sur le positif. 

Étudier pour tenter de comprendre les causes et conséquences et proposer des solutions pour le bien de tous.

Une réflexion pour sortir du cadre, élargir l'approche, sortir des cloisonnements et des cases dictées par une Histoire racontée ou des clivages organisés et fictifs

Pas d'attaque de personne, car un profond respect de l'Humain doit toujours être de rigueur, mais des critiques (dans tous les sens du terme).

Ce n’est pas une idéologie d’un parti politique mais des réflexions qui se consolident et évoluent au fur à mesure des expériences, des rencontres, des discussions, des évènements…

Inutile de chercher à me mettre dans des cases, de penser que je ne fais que critiquer (notamment le pouvoir en place), de me positionner sur un curseur fictif et inventé qui va de droite à gauche, de haut en bas.

Mon objectif est d'essayer de proposer un projet de société pour l'avenir de nos enfants, basé sur 3 niveaux : l'Humain, le Collectif et la Planète.

Nous sommes Humains, faisant partie d'une Humanité, habitant une Planète dans un Univers infini.

Un message Humaniste

La notion d’Humanisme a des consonances historiques (humanisme, nouvel humanisme…) dans différents domaines, son sens primaire est clair et explicite.

Être humaniste c’est un état d’esprit, un autre regard sur la vie, le monde.

Chaque Être Humain à sa naissance est plein de compassion et d’amour pour l’autre.

Très vite, ses propres "constituants", les environnements dans lequel il va vivre, vont exercer sur lui des  influences.

Cet Humanisme de base se perd après les premières années de la vie.

Certains en gardent une partie et/ou en font l’axe de leur parcours, d’autres l’acquièrent et/ou le redécouvre au fil des expériences de la vie.

La vie est jonchée d’évènements qui la moduleront, certaines fois l'Être Humain pourra intervenir et faire ses choix, d’autre fois il n’en aura pas, d’autre fois il prendra des décisions qui peuvent être à l’encontre de sa vision de la vie, mais il devra s’en sortir, protéger ses proches et s’extirper des impasses liées aux contraintes.

Chacun a le droit de se tromper, il n'y a pas de vérité absolue,

Aujourd'hui il n'est pas question de stigmatiser, de critiquer les personnes, de trouver des coupables, de couper des têtes, mais de montrer l'évolution de nos intelligences collectives.

Il faut admettre que chacun a un bagage, un vécu, un historique et qu’il est difficile d’être totalement autonome et ouvert à toutes les pensées.

Le seul danger qu’il faut combattre ce sont les modes de pensées et les méthodes qui ont pour buts de diriger sous la contrainte de préceptes, qui divisent, manipulent, imposent leur volonté quelques fois par la force, la puissance, l’accaparation des pouvoirs, enferment dans des logiques de camps et d'oppositions imaginaires avec des œillères afin de dominer les autres pour des profits, des fins d'enrichissement et intérêts personnels et une avidité de pouvoir pour des glorioles éphémères aux regards de la réalité de l'Humanité et qui enfoncent tout le monde dans un système qui va à la dérive. 

L’Humanisme apporte un axe pour un projet de société, donc des objectifs, qui donne du sens, apporte des valeurs communes naturelles, permet de réfléchir en permanence avec un prisme large et de regarder ce qui existe et le changer pour donner de la cohérence à nos organisations, envisager le long terme et pouvoir dès maintenant commencer à modifier les dérives du monde dans lequel nous vivons.

C’est pour cela que le mot message est accolé, il faudra du temps pour proposer, former, faire changer pour en faire un axe de vie, d’éducation, de projet réconciliateur et fondateur.

Une démarche collective

Ce doit être la force de la vraie démocratie de décider ensemble des règles communes.

Elles ne doivent pas être imposées par telle ou telle catégorie, par telle ou telle puissance, par des soit-disant sachants,.

Elles doivent être créées, gérées, modifiées par une démarche collective ou tout le monde peut participer à la réflexion commune, a le choix, les connaissances suffisantes et la possibilité de modifier sa position en fonction de l'évolution, des résultats, des déviances..

Une fois les règles définies tout le monde doit les appliquer et participer à leur évolution.

Chaque développement d'idées évoluera dans le temps avec les réflexions, les apports de chacun, les décisions collectives et les résultats réels sur le terrain de la vie.

Nous sommes capables de nous retrouver sur les sujets principaux qui nous concernent et les ajuster pour faire en sorte que chacun s'y reconnaisse et se sente concerné.

Les dérives d’un système

Autrefois les anciens transmettaient à leur descendants leur savoir.

Les connaissances évoluaient au fil de temps et passaient  de génération en génération.

Aujourd'hui tout va vite, tellement vie qu'il est difficile de s'arrêter et de partager.

Stopper tout, se poser la question où en sommes nous, quel bilan de ce monde qui nous entoure, comment voulons nous qu'il évolue.

Comment devons nous modifier notre façon d'être, de vivre.

Quels objectifs nous fixer ?

Au fil des siècles l'Homme  a évolué, emporté par son intelligence créatrice.

Il s'est écarté de ses besoins de base pour en créer d'autres fictifs non essentiels et se les ai mis comme règles.

A-t-il maîtrisé cette évolution?

Au fil du temps un système qui n'a pas été choisi, s'est imposé par lui même et ceux qui en profitent mettant en avant la domination de l’argent, du profit, de la consommation.

Ce même système amène une organisation faits de clivages fictifs, de cases : populiste, réformateur, conservateur, droite, gauche, homme, femme, noir, blanc, …

de  réseaux sociaux qui au lieu de rapprocher les gens les éloignent de leurs proches et de leurs voisins,

d'un développement de l’individualisme poussé par les nouvelles technologies qui permettent de suivre en permanence notre vie,

d'une information accaparée par des groupes multimédias et des sociétés privées pour être dirigée et orientée,

d'une démocratie accaparée par des partis qui alimentent les différences artificielles et qui modifient les règles pour leur permettre de rester en place.

Qu’en est-il des notions de liberté, égalité fraternité ? Où en sommes nous?

La machine s’est emballée et n’a pas été contrôlée.

Elle permet à des sociétés, des personnes aux fins non connues de s’enrichir, de manipuler et d’annihiler l’Humain.

La cupidité a amené l'individualisme et le règne de l'argent, du pouvoir et l'oubli de la réalité de qui nous sommes.

La fatuité a fait de l'Être Humain un prédateur de ses congénères et de la nature.

Ce système ancré dans nos habitudes nous apporte des écueils à surmonter : la peur du changement, le c'est comme çà depuis des années, les problèmes personnels de chacun, la mondialisation, les divisions instaurées, le tout économique, la recherche du profit et de la puissance, les manipulations et la puissance de "destruction" de ceux qui auront peur pour eux et leurs avantages. 

Objectif du projet

Comment tirer profit du passé pour préparer un avenir qui :

- redonne la priorité à l'être humain et sa place sur la Terre,

- organise les valeurs de la vie en société,

- apporte un avenir respectueux de l'Homme et de la planète.

Il faut corriger les erreurs, les excès, revenir aux valeurs essentielles ; rechercher un nouveau futur possible, redonner du sens, des valeurs, un projet de vie et de société.

Redonner une vision d’avenir meilleur, imaginer la construction d’un monde ou le collectif, l’individuel et la nature se marient pour le bien de tous.

Notre passage sur cette terre est si court, mais à la fois si extraordinaire, si essentiel, il doit être heureux et avoir du sens, pour soi, pour tous, pour la planète, pour les générations à venir.

La vie nous n'avons que çà!

Chacun doit pouvoir réussir sa vie, apporter sa part au collectif et vivre en harmonie avec la Nature, la Planète.

Il faudra des énormes changements, dans l'éducation, dans nos paradigmes pour arriver à mettre en place une nouvelle vision et cela avec sur le chemin beaucoup d'écueils.

Nous pouvons abandonner dès maintenant, mais pourquoi ne pas commencer à réfléchir pour construire dès aujourd'hui.

Cela prendra du temps, mais du temps en avant nous vraiment devant nous.

Des alertes nous disent qu'il est peut-être trop tard dans certains domaines.

Les évolutions technologiques, numériques en particulier, les migrations économiques, politiques, climatiques, les systèmes politiques qui sont ou se mettent en place dans les autres pays, le développement des pays émergents, l’influence des religions clivantes, les phénomènes puissants de la nature...ne vont-ils pas aller plus vite que notre temps de réaction.

Il s’agit d’une démarche avec une utopie réaliste qui permet de redonner de l’espoir, de la cohésion et transcender.

Partir du concret, d’une analyse factuelle avec de la lucidité sur les étapes nécessaires à court, moyen et long termes pour y arriver.

Recentrer tout sur l’Humain c’est la proposition de ce Message Humaniste.